« Pushing the movie experience into the XXth century » ?

En lisant les résultats d’un sondage réalisé par le cabinet Penn Schoen Berland pour The Hollywood Reporter indiquant que « la majorité des 18-34 ans pensent que pouvoir utiliser les réseaux sociaux en regardant un film au cinéma améliorerait leur expérience, et que presque la moitié d’entre eux seraient intéressés par des cinémas autorisant l’utilisation de téléphones pour envoyer des textos et surfer sur Internet », j’ai repensé à une pub diffusée par Orange dans les cinémas au Royaume-Uni (et dont je ne me lasse vraiment pas – il n’y a vraiment que les Anglais pour faire une pub pareille) :

Je n’éteins personnellement pas mon téléphone lorsque je vais au ciné (en fait, je n’éteins jamais mon téléphone – ah si je l’ai éteint il y a deux semaines après avoir lu sur un forum qu’éteindre son iPhone 3GS pouvait vider son cache et remédier à sa dramatique lenteur – pour ceux qui voudraient essayer : ça ne marche pas), et j’avoue y jeter un coup d’œil (mais vraiment furtif, hein) quand quelqu’un m’appelle, mais il ne me viendrait jamais à l’esprit d’y répondre (et je reconnais que c’est donc assez bête de sortir mon téléphone de ma poche pour voir qui m’appelle).

Live-tweeter un événement retransmis à la TV ne me choque pas du tout, loin de là (je remercie d’ailleurs tous ceux qui live-tweetent et me permettent de suivre un peu ce qui se passe à la TV – grâce à @MaylisAlloCine j’ai d’ailleurs allumé la mienne pour revoir Retour vers le Futur 2 ^^), mais j’ai franchement du mal à voir où est l’intérêt d’utiliser son téléphone au cinéma. C’est un peu insultant pour le réalisateur non ?

Tiens, ça me rappelle le passage de Submarine où Oliver Tate explique que partir de la salle avant la fin d’un film, c’est manquer de respect à ceux qui l’ont fait :